LIVRE RECOMMANDÉ PAR ADELAÏDE BON ❣️ 

Le Ravissement de Lol V. Stein est un roman de Marguerite Duras paru en 1964 aux éditions Gallimard.

« C’était la première fois que j’écrivais sans alcool, du tout ».

Marguerite Duras

Marguerite Duras avait peur d’écrire ce livre. Elle l’a d’ailleurs pensé « impubliable ». Premier livre qu’elle écrit « sans alcool » dit-elle.

« Le Ravissement de Lol V. Stein » est une variation littéraire autour de la vie imaginée d’une femme, vue à travers les yeux d’un homme qui émet des hypothèses et invente des possibilités narratives.

« Lol V. Stein c’est quelqu’un qui réclame qu’on parle pour elle sans fin, puisqu’elle est sans voix. C’est d’elle que j’ai parlé le plus, et c’est elle que je connais le moins. Quand Lol V. Stein a crié, je me suis aperçue que c’était moi qui criais. Je ne peux montrer Lol V. Stein que cachée, comme le chien mort sur la plage. »

Marguerite Duras, entretien avec Catherine Francblin, Art Press International, janvier 1979.

Pour mieux comprendre le point de départ de ce livre et ce qu’il représente pour Marguerite Duras dans son oeuvre, vous pouvez visionnez cette archive ina : Pierre Dumayet interviewe Marguerite Duras avec profondeur et pudeur, il l’interroge sur l’origine et les différents éléments de son livre (la folie, l’abolition des sentiments…) – 15 avril 1964

Le ton de Duras dans ce livre, obscur, elliptique, a été souvent pillé, ou pastiché, ou interprété par les romanciers qui lui ont fait suite ; – on pense aujourd’hui naturellement à Angot, Laurens, ou Barbéris, mais il est possible d’en sentir l’influence aussi sur certaines héroïnes de Pascal Quignard. Sans doute son ami Blanchot avait raison de signaler que tout lecteur de Lol V. Stein entre avec elle dans l’envoûtant « tourment de l’impossible narration ».

Amaury Nauroy www.gallimard.fr

En savoir plus sur le site Gallimard avec cette fiche dédiée « Histoire d’un livre »