STAY WILD KEEP READING – RACHIDA BRAKNI
Un podcast animé par Sylvia Minne
Durée épisode : 00 :47 :17
© READING WILD – 2022

L’immortalité n’aurait de sens que pour pouvoir lire sans cesse

Rachida Brakni

Dans ce vingtième épisode de Stay Wild Keep Reading, la comédienne et réalisatrice Rachida Brakni se confie au micro de Sylvia Minne sur son amour de la lecture et quelques uns des livres qui ont marqué sa vie

Rencontre avec une lectrice frénétique et assidue qui dévore les classiques autant qu’elle se passionne pour ses contemporains

Extraits de l’entretien

« Il n’y a pas une journée qui passe sans que j’ouvre un livre. C’est un geste, un acte obligatoire.  Je ne peux déjà tout simplement pas m’endormir sans lire : même en cas d’extrême fatigue, je ne peux pas m’empêcher de lire ne serait-ce qu’un poème, ne serait-ce que deux pages d’un roman »

« Le premier souvenir le plus présent que j’ai à l’esprit c’est Prévert : un poème de Prévert que j’avais appris à l’école, qui a été mon initiation à la lecture. J’ai découvert les mots qui dansent, les mots qui résonnent, les mots qui claquent, les mots qui vous font voyager, les mots qui vous racontent une histoire, les mots qui vous ouvrent  les fenêtres sur l’extérieur ; et je crois qu’à partir de là j’ai commencé à lire, et je ne me suis jamais arrêtée »

« La langue peut être une arme absolument redoutable : une arme pacifique évidemment, mais une arme redoutable pour convaincre, pour ouvrir l’esprit, pour changer ; alors c’est peut-être une utopie, mais je crois que le pouvoir des mots est incommensurable » 

« Molière, Marivaux, Shakespeare c’est quand même inouï :  ce sont des textes  qui résonneront toujours dans 2000 ans ; la technologie avec ses algorithmes pourra faire ce qu’elle veut, elle n’arrivera pas à effacer des auteurs comme ceux-là parce ce que finalement ils ont dit l’essentiel » 

« Pour moi la plus grande des tortures ce serait que vous m’embarquiez dans un endroit où il n’y a pas de livres. Je ne pourrai pas survivre, vraiment » 

« La librairie représente un moment d’excitation et de joie et de profonde frustration et de détresse car je n’aurais jamais assez de ma vie pour lire tout ce que j’ai envie de lire »

Quelques auteurs cités dans cet épisode
Jacques Prévert
Kateb Yacine
Emile Zola
Victor Hugo
Gustave Flaubert
Aimé Césaire
Frantz Fanon
Toni Morrison
Molière
Marivaux
Shakespeare
Sophocle
Patti Smith
Thomas Vinau
Cécile Coulon
Maram al-Masri
Pier Paolo Pasolini
Mahmoud Darwich
Apollinaire
Baudelaire
Rimbaud
Marcel Proust
Maya Angelou
Chimamanda NGozie
Imbolo Mbue
Ocean Vuong
Alice Zeniter
Laurent Mauvignier
Joyce Carol Oates

En conclusion de ce podcast, Rachida Brakni se prête au jeu du questionnaire lecture de Reading Wild pour nous délivrer quelques prescriptions littéraires, avant de lire à voix haute « Mon amour », un poème de Cécile Coulon (extrait de son recueil « Les Ronces » aux éditions du Castor Astral)

Merci Rachida Brakni pour ce merveilleux moment de partage plein de passion et de générosité où l’on a parlé du pouvoir des mots et de la résistance par les livres.

Photographie Rachida Brakni: © Francesca Mantovani

— Cet épisode 20 de Stay Wild Keep Reading a été enregistré en région parisienne — mardi 16 février 2022 au domicile de Rachida Brakni

A LIRE : La cloche de détresse, Sylvia Plath. Préface Rachida Brakni (Ed.Denoël)

Vous pouvez retrouver Rachida Brakni sur instagram @rachidabrakni

A PROPOS DE CE PODCAST
STAY WILD KEEP READING est une production Reading Wild (www.readingwild.fr) présentée par Sylvia Minne

Retrouvez tous nos épisodes en vous abonnant à notre Soundcloud Reading Wild, mais aussi sur Itunes, Spotify et la plupart des plateformes de diffusion de podcasts ( n’hésitez pas à partager vos réactions, à nous laisser vos commentaires et quelques étoiles si le podcast vous plait)

Retrouvez aussi tous nos épisodes de podcasts et d’autres vidéos sur notre channel Youtube

Suivez toute l’actualité READING WILD en nous rejoignant sur Twitter, Facebook ou Instagram @readingwild