STAY WILD KEEP READING – LISETTE LOMBÉ
Un podcast animé par Sylvia Minne
Durée épisode : 00 :36 :22
© READING WILD – 2021

J’aime qu’un texte vienne me saisir, me bousculer

Lisette Lombé

Dans ce dix-septième épisode de Stay Wild Keep Reading Lisette Lombé, poétesse et slameuse, se confie au micro de Sylvia Minne sur la place vitale des mots et de la poésie dans sa vie « Pas de poésie sans engagement, pas de vie sans poésie ». La vie, la poésie avant tout, c’est le mantra de Lisette Lombé.

Rencontre avec une femme forte et sensible pour qui les livres « sont des savates d’or ». Et qui met en pratique au quotidien cette phrase de Lawrence Ferlinghetti, qu’elle aime tant  « Poésie : distance la plus courte entre deux êtres humains »

Extraits de l’entretien

« Si je ferme les yeux je vois cette cité où l’on habitait, et ces bibliothèques, puisqu’il y en avait plusieurs chez mes parents;  j’étais entourée de livres »

« Je pense que pour mon père, et pour ma mère aussi, le livre, l’éducation, les études font partie d’un chemin d’intégration. (…) Faire que les enfants fassent de plus grandes études que leurs parents. Aujourd’hui on parle de transfuge de classe : ils nous ont exactement souhaité ça »

« Mes parents m’ont offert toute la collection de la comtesse de Ségur . Et je me revois enfant lire « boulimiquement », de façon compulsive ; ça fait partie de moi, jeune à cet âge là.  Il y a l’évasion, il y a ce côté magique de l’ubiquité, être là et en même temps ne pas être là,  être ailleurs, traverser les époques, traverser les frontières, les pays, je trouve ça fantastique. J’étais dans la même chambre que ma sœur, avec un lit superposé, et je lui demandais de choisir une histoire et je lui faisais lecture le soir »

« Le déclic c’est un burn out qui a le grand avantage de nous mettre à un endroit où tout est cramé à l’intérieur, y compris la peur. Et finalement, sur ce tas de cendre, l’écriture devient comme un souffle, une respiration, c’est une question de survie, et une question de trouver ce chemin de lumière, donc ça a d’abord été ça. »

« A un moment donné j’ai lu tout Soljenistine ; j’ai des lubies comme ça. Quand je me revois à cette époque là, je farfouille dans les bibliothèques, je farfouille dans les librairies de seconde main, et pour moi c’est même un endroit presque sacré. Au delà même des histoires, c’est même l’objet, c’est à dire l’odeur de rentrer dans ses lieux, la sensation d’humilité : de se dire on aura jamais, de toute une vie, le temps de lire tout ça ; et de se sentir de passage, et petit. »

« J’ai cette immense chance d’être entourée de plein de poétesses. La scène contemporaine elle est très vivace, et c’est vrai que j’aime bien à cet endroit là ; contemporain. En France j’aime beaucoup Rim Battal, Cécile Coulon ; et en Belgique on a créé un collectif « L-Slam » et c’est pas forcément des personnes connues il y a Catherine Barsics, Jane Guinot, Laurence Vielle ou même Colette Nys-Masure une doyenne poétesse. J’adore ces femmes car elles récitent du texte, les leurs, ceux des autres parfois même, à haute voix »

« J’ai beaucoup regardé à une époque du côté des Etats-Unis. C’est pas spécialement en poésie.  Maya Angelou, Toni Morrison, Angela Davies… C’est des mixes entre romans, essais. Et des femmes fortes, engagées. C’est ça le terreau »

En ouverture de ce podcast, Lisette Lombé lit « La famille » (poème extrait de son recueil « Brûler Brûler Brûler » aux éditions de l’Iconopop)

Pour compléter cet entretien, Lisette Lombé nous a confié la Reading Wild Liste de ses dix livres préférés que vous pouvez retrouver ici : VOIR LA READING WILD LISTE DE LISETTE LOMBÉ

Et en conclusion de ce podcast, Lisette Lombé lit à voix haute un extrait de son livre fétiche « Poésie : Art de l’insurrection » de Lawrence Ferlinghetti

Merci Lisette pour ce beau moment de partage autour de la puissance du lire, du dire et des mots.

Photographie Lisette Lombé : © Francesca Mantovani/ Reading Wild

Lisette Lombé est une poétesse et une grande figure de la scène slam en Belgique.  Artiste plurielle, passe-frontières, Lisette Lombé s’anime à travers des pratiques poétiques, scéniques, plastiques, militantes et pédagogiques. Ses espaces d’écriture et de luttes s’appuient sur sa propre chair métissée, son parcours de femme, de mère, d’enseignante. En dérivent des collages, des performances, des livres et des ateliers, passeurs de rage et d’éros. Co-fondatrice du Collectif L-SLAM, elle a été récompensée, en 2017, en tant que Citoyenne d’Honneur de la Ville de Liège, pour sa démarche d’artiviste et d’ambassadrice du slam aux quatre coins de la Francophonie. En 2020, elle a reçu un Golden Afro Artistic Awards pour son roman Vénus Poética (éd. L’Arbre à Paroles) et le Prix Grenades/RTBF pour son recueil Brûler brûler brûler (éd. l’Iconoclaste). Elle a aussi participé au récent ouvrage collectif « Lettres aux jeunes poétesses » (éditions de L’Arche).
En savoir plus : www.lisettelombe.com).

— Cet épisode 17 de Stay Wild Keep Reading a été enregistré à Paris — vendredi 17 septembre 2021 au Silencio Des Près à Paris.

STAY WILD KEEP READING
Retrouvez tous nos podcasts en vous abonnant à notre Soundcloud Reading Wild, mais aussi en écoute sur Itunes, Spotify et la plupart des plateformes de diffusion de podcasts.

Retrouvez aussi tous nos épisodes de podcasts et d’autres vidéos sur notre channel Youtube

Tenez-vous au courant des prochains épisodes en nous suivant sur Twitter, Facebook ou Instagram @readingwild