Long John Silver (1995) est un récit d’aventures livrant les mémoires fictives du pirate Long John Silver, le célèbre personnage de L’Île au trésor de Robert Louis Stevenson.

Biographie fictive 

Dans L’Île au trésor, Long John Silver est le quartier-maître du vaisseau pirate Walrus, commandé par le capitaine Flint. Silver a perdu sa jambe alors qu’il servait sous les ordres de « l’immortel Hawke ». On dit qu’il est le seul homme que Flint ait jamais craint. Comme nombre de personnages de Stevenson, il y a chez lui une dualité marquée : de prime abord, Silver est un compagnon et un marin agréable, et ce n’est que lorsque l’intrigue se déploie que l’on découvre graduellement la vilénie de sa nature. Sa relation avec Jim Hawkins est intéressante en ce qu’il lui sert de mentor et de figure paternelle, causant un véritable choc lorsqu’on découvre qu’il a fomenté la mutinerie, en particulier lorsque Jim doit l’affronter et plus tard se mesurer à lui. Bien que disposé à abandonner ses anciens alliés, à tout moment, dans l’intérêt de sa propre survie, Silver possède quelques vertus : il est assez sage pour prêter attention à l’usage qu’il fait de son argent, contrairement à la plupart des pirates, de tempérament dépensier, et il est physiquement courageux en dépit de son handicap : par exemple, lorsqu’on découvre que la cache de Flint est vide, il reste froidement sur place contre cinq hommes, bien qu’il n’ait que Hawkins pour le couvrir.

Lorsque, à la fin du roman, Silver s’échappe, il n’emporte que « trois ou quatre cents guinées » du trésor avec lui, devenant ainsi l’un des deux seuls anciens membres d’équipage du capitaine Flint à mettre la main sur une partie du trésor (l’autre étant Ben Gunn, qui dépense son pécule en dix-neuf jours). La propre ambivalence de Jim à l’égard de Silver se reflète dans le dernier chapitre, lorsqu’il spécule que l’ancien pirate doit s’être installé dans une confortable retraite : « C’est à espérer du moins, car ses chances de confort dans une autre vie sont bien minimes. »

Source wikipedia 

Emma de Caunes aime « Long John Silver ». Découvrez ses autres livres fétiches ici !